Une écriture spécifique - Musée du Sceau

Aller au contenu

Menu principal :

Une écriture spécifique

Histoire des musées

Une écriture spécifique pour les deux musées de La Petite Pierre


Charles Haudot, fondateur et conservateur du Musée du Sceau Alsacien et du Musée des Springerle -Arts et traditions populaires- à La Petite Pierre a créé une écriture, qu'il reproduit manuellement, avec rigueur, application et amour, pour éviter un caractère gothique standard réducteur et caricatural, tout en rappelant l'intégration de cette région dans le Saint Empire Romain Germanique pendant près de mille ans Mais également pour évoquer la glyphe des chartes et documents médiévaux qu'il a analysés pour prendre des empreintes de sceaux, dans les services d'archives publics et privés, et pour se différencier d'autres sites, musées, et de jeux de caractères modernes, dits à bâtonnets, neutres et sans âme.






Cette écriture présente une grande qualité, et ses particularités tiennent au fait que chaque caractère est unique, est une création artistique, notamment du fait de ses irrégularités, de ses tremblés, de ses tailles variables, et de la fonction attribuée : servir, valoriser le patrimoine historique, culturel principalement du bassin rhénan, et de l'Alsace et de la Lorraine tout particulièrement. Faire partager la richesse du patrimoine sigillographique, surtout de la symbolique médiévale, conservés dans ces régions d'Europe.

Mise en ligne sur le site  : www.musee-sceau.com
À la date du 20 juillet 2007
Avec l'autorisation de Charles HAUDOT, créateur et interprète de cette écriture spécifique
Réalisation technique de cette page : merci à Michel VOLKRINGER et à Michel SCHILER

Retourner au contenu | Retourner au menu